« Des pluies torrentielles s'abattent sur la région montagneuse de Rio de Janeiro au Brésil - videoDécès de Gaston L'Heureux à l'âge de 67 ans - comédien et animateur québécois »

Chronologie des événements en Tunisie qui mena à la chute de Ben Ali

15/Jan/2011

Chronologie des événements en Tunisie qui mena à la chute de Ben Ali

Permalien 07:21:23 am par yves-isabelle, Catégories: Actualités
ANNÉE 2011
vendredi 14 janvier
    Chronologie des événements en Tunisie qui mena à la chute de Ben Ali:

  • - 17 décembre 2010 : Immolation de Mohamed Bouazizi - un jeune vendeur ambulant - à Sidi Bouzid qui protestait contre la saisie de sa marchandise par la police ce qui entraîna - deux jours plus târd - le début de la contestation contre le chômage en réaction à cette immolation

  • - 24 décembre 2010 : La police abat deux manifestants à Menzel Bouzayane ( - 60 km de Sidi Bouzid - )

  • - 5 janvier 2011 : Mohamed Bouazizi qui s'était immolé à Sidi Bouzid décède à l'hôpital

  • - du 8 au 10 janvier 2011 : des émeutes éclatent à Kasserine - Thala et Regueb causant la mort de 21 personnes

  • - 11 janvier 2011 : premiers affrontements à Tunis et sa banlieue et fermeture des écoles et des universités

  • - 12 janvier 2011 : l'armée se déploie dans Tunis et dans la banlieue de Ettadhamen

  • - 12 janvier 2011 : dans un discours à la nation Ben Ali s'engage à quitter le pouvoir en 2014

  • - 14 janvier 2011 : manifestation à Tunis regroupant des milliers de personnes qui scandent «Ben Ali dehors»

  • - 14 janvier 2011 : Ben Ali annonce le limogeage de son gouvernement et la tenue d'élections législatives anticipées

  • - 14 janvier 2011 : l'état d'urgence est déclaré quelques heures avant que le président Ben Ali ne quitte le pays pour aller se réfugier en Arabie saoudite

  • - 15 janvier 2011 : le Conseil constitutionnel tunisien nomme le président du Parlement Fouad Mebazaa au poste de président de la République par intérim - il a pour mission d'organiser une élection présidentielle dans les 60 jours -

  • - 26 janvier 2011 : la justice tunisienne lance un mandat d'arrêt international contre le président déchu Ben Ali - l'ex-président et son épouse sont poursuivis pour acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers et transferts illicites de devises à l'étranger -

  • - 29 janvier 2011 : Belhassen Trabelsi - beau-frère de Ben Ali - réclame le statut de réfugié politique au Canada - - confirmé par Lawrence Cannon - ministre des Affaires étrangères du Canada -

  • - 30 janvier 2011 : Retour de Rached Ghannouchi - chef du mouvement islamiste Ennahdha - après 23 ans d'exil -

yves isabelle . com
. « »
« Rached Ghannouchi rentre à Tunis après 20 ans d'exil »

.
  • - 5 février 2011 - quatre morts et une quinzaine de blessés dans des affrontements entre manifestants et policiers à Kef - nord-ouest de la Tunisie -

  • - 7 février 2011 - selon l'agence de presse TAP - le ministère tunisien de la Défense a rappelé des réservistes - alors que des troubles continuent d'affecter plusieurs régions du pays -

  • - jeudi 17 février 2011 - Ben Ali aurait été victime d'une attaque cérébrale - il serait traité dans un hôpital du roi-Fahd, à Riyad et serait dans le coma depuis 15 février 2011 -

  • - vendredi 18 février 2011 - meurtre d'un prêtre polonais retrouvé égorgé par des extrémistes près de Tunis et attaque d'une rue de prostituées par des islamistes qui voulaient y mettre le feu au centre de la capitale

  • - dimanche 20 février 2011 Tunis demande à l'Arabie saoudite d'extrader Ben Ali afin de le juger

  • - vendredi 25 février 2011 - près de 100,000 Tunisiens - majoritairement des étudiants - manifestent à Tunis pour réclamer le départ du gouvernement de transition dirigé par Mohamed Ghannouchi - il s'agirait de la plus grande manifestation depuis la chute de Ben Ali - -

  • - dimanche 27 février 2011 - démission du Premier ministre Mohammed Ghannouchi - remplacé par Béji Caïd Essebsi

  • - lundi 28 février 2011 - démission de Mohamed Afif Chelbi - ministre de l'Industrie et de la Technologie - Chelbi était l'un des deux derniers ministres à avoir fait partie du gouvernement du président déchu Zine ben Ali -

  • - mardi 1er mars 2011 - légalisation du mouvement islamiste tunisien Ennahda - réprimé sous le régime de Ben Ali - légalisé trente ans après sa fondation - ce qui permettra à Ennahda de se présenter aux prochaines élections législatives -

  • - jeudi 3 mars 2011 - annonce d'une élection pour le 24 juillet 2011 sur une Assemblée constituante - qui sera chargée d'élaborer une nouvelle constitution - annoncé par le président tunisien par intérim Foued Mebazaa -

  • - vendredi 4 mars 2011 - levée du sit-in de la place de la Kasbah - qui aura duré 13 jours - les manifestants - la caravane de la liberté - ont évacué la place -

  • - mercredi 9 mars 2011 - La justice tunisienne dissous le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) - parti du président déchu Zine Ben Ali - -

  • - vendredi 11 mars 2011 - 2 personnes sont mortes et 20 autres ont été blessées lors de violences qui ont éclaté à Metlaoui - ville dans le centre-ouest tunisien - -

  • - samedi 12 mars 2011 - le ministère tunisien de l'Intérieur refuse de légaliser cinq formations politiques - dont trois partis religieux - en revanche le ministère a donné son vert à trois nouveaux partis - portant à 34 le nombre des groupes politiques légaux en Tunisie - 26 partis ont obtenu l'autorisation depuis la chute du président Zine El Abidine Ben Ali -

  • - samedi 12 mars 2011 - trois anciens proches de l'ex-président Zine ben Ali sont arrêtés - ils sont soupçonnés de détournements de fonds et d'abus de pouvoir - il s'agit de :
    Abdelaziz ben Dhia - principal conseiller politique du président déchu -
    Abdelwahhab Abdalla - autre conseillers qui était chargé des médias -
    Abdallah Kallal - ancien ministre de l'Intérieur - -

  • - dimanche 13 mars 2011 - entrée en vigueur d'un couvre-feu à Metlaoui ( - centre-ouest de la Tunisie - ) suite à des troubles sociaux qui ont fait deux morts et une vingtaine de blessés -

  • - mercredi 16 mars 2011 - l'Algérie accorde une aide financière de 100 millions de dollars à la Tunisie - à l'occasion de la visite que vient d'effectuer à Alger le Premier ministre tunisien Béji Caid Essebsi - -

  • - vendredi 1er avril 2011 - Jalloul Ayed - ministre des Finances - annonce l'adoption d'un plan de relance économique et social prévoyant la création à court terme de 40,000 emplois -


  • - mercredi 6 avril 2011 - Le gouvernement tunisien refuse le rapatriement collectif de ses ressortissants en situation irrégulière qui se trouvent en Italie -


  • - mercredi 13 avril 2011 - le ministre de la justice tunisien Lazhar Karoui Chebbi annonce qu'il y a 18 accusations retenues contre l'ex président Zine El Abidine Ben Ali dont - homicides volontaires - complot contre la sûreté de l'Etat et usage et trafic de drogue. Il a en outre indiqué que les autorités étaient en train de constituer un dossier juridique afin d'obtenir l'extradition de Ben Ali - réfugié avec sa famille en Arabie saoudite depuis sa fuite - -


  • - vendredi 15 avril 2011 - À Tunis - 300 manifestants réclament l'extradition de l'ex-président Zine El Abidine Ben Ali devant l'ambassade d'Arabie Saoudite - pays où il a trouvé refuge le 14 janvier 2011 - -


  • - lundi 2 mai 2011 - La Suisse annonce avoir gelé des dizaines millions de francs suisses d'avoirs appartenant à Zine ben Ali.
    -


  • - mardi 24 mai 2011 -

    Le gouvernement tunisien annonce qu'il maintient la date de l'élection d'une assemblée constituante le 24 juillet 2011. -


  • - vendredi 27 mai 2011 -

    Le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi ouvre la porte à un report des élections - prévues le 24 juillet -
    en affirmant que le gouvernement céderait si la commission électorale pense que c'est nécessaire. -


  • - dimanche 29 mai 2011 -

    Un tribunal de première instance ordonne la fermeture de tous les sites à caractère pornographique -


  • - lundi 20 juin 2011 -

    Début du procès de Zine El Abidine Ben Ali à Tunis
    l'accusé - qui est toujours réfugié en Arabie saoudite - avait contesté par avance les accusations portées contre lui et dénoncé une justice de vainqueurs
    Ben Ali - qui a dirigé la Tunisie pendant 23 ans - doit répondre de chefs d'accusation allant de détournement de fonds publics à détention d'armes et de stupéfiants
    il est passible de peines allant de 5 à 20 ans de prison -

yves isabelle . com
. « Début du procès de Ben Ali
»

« »

.









Rechercher sur ce blogue

Google


Yves Isabelle sur Twitter

Archives complètes

Janvier 2019
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Flux XML

  1. RSS 2.0: Articles
  2. Atom: Articles
blogging tool